LE BILAN PATRIMONIAL

Pourquoi réaliser un bilan patrimonial ?

“Le Patrimoine est l’ensemble des droits et des obligations liés à la
personne »
La notion de Patrimoine englobe l’ensemble de nos intérêts. Elle est donc plus vaste
que le sens courant de biens ou de fortune.

Lorsque nous avons des enfants, le patrimoine le plus important n’est-il pas le
patrimoine génétique ?

Le Patrimoine est lié à la personne. Tout individu a un Patrimoine et n’en a qu’un seul :
  • Chacun possède un Patrimoine dès sa conception.
  • Le Patrimoine ne se perd que par décès ;
  • De façon générale, il se transmet dans son intégralité (biens et dettes) aux héritiers,
    mais ces derniers ne sont pas obligés d’accepter .

Faire le bilan patrimonial c’est déterminer 2 axes principaux :

1 L’actif et le Passif Le Patrimoine comporte une partie active – les droits – et une partie passive – les
obligations.
ActifPassif
Biens, droits, espérances Obligations, dettes
2 l’origine et la catégorie

Le Patrimoine comporte trois secteurs distincts :
  • le Patrimoine privé, composé d’éléments que nous constituons, dont nous
    disposons librement et que nous gérons (exemple : à l’actif, des placements financiers
    et la résidence principale et, au passif, un emprunt contracté pour l’acquisition de la
    résidence principale),

  • le Patrimoine professionnel, composé d’éléments liés à l’exercice de la profession
    (exemple : à l’actif, la clientèle et les salaires et, au passif, une dette consécutive à une
    liquidation de biens),

  • enfin, le Patrimoine social, composé d’éléments que nous ne constituons pas
    délibérément, dont nous ne disposons pas librement et que nous ne gérons pas
    nous-mêmes (exemple : à l’actif, les droits à la retraite et, au passif, les impôts).

Etablir un bilan patrimonial

C’est réaliser une représentation intégrale de l’ensemble des éléments constitutifs du
Patrimoine sous forme d’un compte comportant une colonne crédit, une colonne
débit et un solde.

ACTIF

PASSIF

Enrichissement potentiel

Dépenses avant et pendant retraite

Emprunts à rembourser

Pensions à verser

Donations

Emprunts professionnels

IR avant et pendant retraite

Droits d’enregistrement

IFI

Prestations familiales

Épargne collective

Retraites

Social

Notre avis : « Un bilan patrimonial n’a aucun intérêt 
en soi si d’autres types de liaisons n’étaient pas prises
en compte. »

Capital travail

Entreprise(s), clientèle

Actifs professionnels divers

 

Professionnel

Privé

Biens d’usage et de famille

Placements

Héritages probables

Rentes à recevoir

Une réflexion supérieure autre que sur les éléments chiffrables est
essentielle :
1. Y a-t-il un endettement maximum risqué ?

2. Mes droits (biens immobiliers par exemple) ne sont ils pas des
garanties pour autre chose

3. Les règles d’aujourd’hui sont elles celles de demain ? je prépare ma
retraite sur des supports que je maitrise ? ou subis ?

4. L’orientation de mes décisions n’est-elle pas influencée par mon
environnement politique, économique, familial, professionnel ?
« Dans chaque situation, nous étudions les gains et
regardons les risques. »
L’individu recherche un équilibre entre ses ressources et ses dépenses et donc
nécessairement un équilibre entre actif et passif.

Le bilan patrimonial ne représente pas une simple évaluation théorique des
éléments mais doit bien tenir compte que l’ensemble des éléments qui le
constituent sont interdépendants.

Optimiser un élément, c’est certainement réduire un autre.

Quel est votre objectif ? quelles sont vos envies ?

Le métier de Conseil en Gestion du Patrimoine est un métier qui doit se fonder sur
votre écoute et sur l’importance que vous donnez à vos actifs et vos passifs.

Prenez en exemple, vos enfants : ils représentent bien un élément actif de votre
patrimoine mais également un élément passif par votre devoir à l’éducation et
l’alimentaire.


Vous projetez de lui payer les plus belles études : vous créez un passif dans un
espace temporel qui est le futur. Quel actif mettez-vous en face pour préparer
cela ? A terme, il y aura bien une analyse de bilan qui regardera l’équilibre entre la
dépense à faire et vos solutions mises en place.


Sans équilibre, vous ne réaliserez pas le projet.

Idem pour votre retraite, pour un voyage, ….
« Vos objectifs sont le moteur de nos recherches. »
La force de notre métier va faire appel à 3 compétences :
Le bilan patrimonial représente la photo à un instant à partir duquel un
professionnel va définir une feuille de route pour atteindre une autre étape.

Vous l’aurez compris, le conseil en gestion de patrimoine n’est pas unique à un
moment donné mais bien évolutif dans le temps.
Capacité mathématique :  calculer, faire des simulations, des projections, … Les
logiciels, les ordinateurs, les recherches bibliographiques sont nécessaires.

Psychologique : Nous devons nous adapter à l’imagination de situations parfois
difficiles, ou inhabituelles qui mettraient le particulier dans une zone d’inconfort. Par
une relation humaine entre le conseiller et le particulier, nous devons anticiper le
champs des possibles pour optimiser la satisfaction client et le résultat du conseil.

Logistique : Le conseiller se doit de se tenir formé, à jour des nouveautés tant en
juridique, économique, social que même matériel. Son but sera de tout mettre en
œuvre la bonne réalisation de la feuille de route définie ensemble.
« Le bilan patrimonial est un moment majeur de notre relation.
Il va être le fondement de notre suivi dans le temps. Avec des
données économiques, juridiques, professionnelles, familiales,
…précises, le bilan est un élément essentiel pour préparer un
conseil pour demain »